• +33 630 274 214
  • bleuerachel@gmail.com

Namaste, namastra, viens on part en Inde

inde Bleue Rachel

Namaste, namastra, viens on part en Inde

Comme tu le sais j’ai passé quelques semaines en Inde cet été.

Ma vie d’indienne, waaaawww, vraiment j’aurais tellement de choses à te raconter,  ma première rencontre avec une speedy araignée géante (une grosse araignée qui allait très très très vite), l’excellent goût des mangues et sapotilles qui touchaient mes lèvres, les magnifiques paysages et festivals que j’ai pu découvrir. Mais tu sais quoi, ce ne serait plus un article mais un roman que tu lirais, alors j’essaierai de t’en dire autant que faire se peut (et si tu veux plus dis-le moi en commentaire et je ferai un 2). Accroche-toi, c’est parti pour un grand voyage (8h depuis Paris en vol direct).

Bleue Rachel - l'inde

Ma vie d'européenne en Inde

Je suis une fille très nature et surtout très simple, autant je peux porter un beau tailleur et de jolis escarpins autant je peux me contenter de crocs, d’un coupe vent multicolor et d’un jogging bien trop grand pour moi.

Mais ma première fois en Inde a été une aventure qui a tout remis en question, qui m’a fait puiser au plus profond de moi, comme l’impression d’un retour aux sources ou à l’origine.

Déjà pour arriver au village dans lequel j’allais  séjourner, Phaltan. On m’a dit, je cite : “c’est tout près de Mumbai” : 6h de route !!! Tu me diras arrête de râler, Paris - Toulouse c’est 7h. Oui oui mais en Inde les transports ce n’est pas pareil. Pour faire à l’économie (ça n’a été que pour l'aller, au retour j’ai pris un bus plus cher direct et climatisé -_-’ ) j’ai pris un bus puis une jeep, je suis passée non loin de canyons, j’ai traversé des ruisseaux, j’ai pris un autre bus et j’ai fini à moto… Nous étions trois, trois adultes sur la même moto. (Tu le vis ? ) Mais honnêtement qu’est-ce que j’ai adoré !

Bleue Rachel - singe

La grande question serait sûrement oh comment ça ce n’était pas ta première fois ? Et puis déjà, pourquoi n’es-tu pas restée à Mumbai, pourquoi Phaltan?

En fait en 2013, j’y ai effectué mon stage de fin d’étude. Le but était d’apporter une forme d’électricité aux villageois qui n’en avaient pas. Comme tu le sais sans doute l’Inde est un pays surpeuplé et “sous-développé”, tous les habitants ne bénéficient pas d’eau courante et d'électricité surtout dans les villages reculés.

J’ai donc tenté l’aventure et  travaillé dans un institut de recherche sur la conception d’une lanterne qui permettait d’éclairer en toute sécurité une habitation mais également de cuisiner. J’étais FASCINÉE par ce projet et je mangeais à l’oeil dès que l’on devait tester le cuiseur de la lanterne (mais ça reste entre nous).

J’y suis restée 6 mois,  j’étais quasi indienne. “Main rachel dee phaltan hoon”, je suis Rachel de Phaltan, en hindi, une langue que j’ai dû apprendre car tout le monde ne parle pas anglais et encore moins dans les villages retirés.

Donc cet été, quand j’y suis retournée, je voulais tout simplement revoir les amis locaux que j’avais laissés, et qui clairement me manquaient (des fois je suis fleur bleue → Bleue Rachel, Fleur Bleue serait-ce l’origine?).

Bleue Rachel - Shoot india
Bleue Rachel - Sari

Dans chaque pays que je visite, j’essaie au mieux de m'acclimater aux coutumes, aux règles… Il est sûr qu'en Inde, les mentalités sont extrêmement différentes, tout me touchait dans le positif et ou négatif (fleur bleue, je te l’ai dit ).

J’ai envie de parler des coutumes liées aux mariages arrangés (quoique aujourd’hui certaines familles tolérent le choix du conjoint) ; les cérémonies sont tellement belles, surtout les préparatifs et la nourriture #teamtresgourmande.

BLEUE RACHEL

Les indiens sont extrêmement reconnaissants et proches de la nature, il y a des célébrations quasiment tous les mois je pense, pour les dieux, les ancêtres, les animaux, les maisons, les gens. Là-bas même un anniversaire n’est pas une simple fête c’est un parfait moment de bénédiction. J’aurais voulu te montrer des photos de tout ca mais j’avoue que je n’avais que mon portable et que je n’ai pas osé tout prendre en photo. Je suis parfois super timide, mais c’est aussi une histoire de respect. Autant toutes ces coutumes m'intéressaient et me fascinaient autant moi étrangère noire j’étais intrigante pour les villageois. Certains me prenaient en photo en cachette ou me demandaient de bénir leurs enfants en les touchant, je ne te raconte même pas le jour ou j’ai fait un afro.

 

Mon premier fou rire avec le recul (car sur le coup je n’ai pas ri), a été quand j’ai voulu aller aux toilettes et que je me suis retrouvée face à des toilettes à la turque, je ne connaissais pas du tout mais pas du tout, je crois que je me suis dit que l’on me faisait une blague, j’ai remis mon pantalon et je suis repartie. Heureusement dans ma chambre j’avais des toilettes européennes. Et finalement pour te dire vrai c’est honnêtement pas mal ces toilettes à la turque surtout pour aider le colon.

Mon deuxième fou rire, toujours avec le recul, a été quand j’ai naïvement mangé du piment. Pour ma défense, il était tout flétri et je pensais que c'était un “bébé” piment. Note à toi- même, il n’y a pas de “bébé” piment, il y a des piments, point ! J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps et j’ai rencontré le concombre ; pour soulager le piment le concombre ou le lait sucré sont efficaces, crois-moi !

Bleue Rachel - TucTUc
Bleue Rachel - festival

 

Cependant l’une des premières choses qui m’a marquée est en effet la pollution. Il n'y a pas vraiment de système de récupération des déchets, de tri etc. et même si le gouvernement cherche à changer les choses le travail sera dur. Pour te raconter un peu comment c’est à ce niveau, tu peux facilement trouver des gros tas d’ordures sur ta route. Les gens jettent tout par terre et crachent sans soucis. Tu peux voir certains, surtout les enfants, se baisser et faire leurs besoins sans se cacher du regard des autres. Ça m’a beaucoup touchée au début, je l’avoue, et même si je gardais toujours mes déchets dans mon sac jusqu'à la maison, je me suis habituée à tout cela.

Honnêtement, la pollution c’est le seul point vraiment qui m’a énormément marquée. Aussi la pauvreté là-bas c’est comme partout : il y a de vrais pauvres et des gens qui jouent de la pauvreté pour en faire un business et je trouve ça vraiment malheureux. Alors franchement ne t'arrête pas à ça pour ne pas visiter ce pays qui est culturellement si riche.

 

khandoba-temple-jejuriToutefois, ces aspects du pays ne m’ont pas empêchée de mettre mon sari (tenue indienne), de prendre mon sac et de partir à l’aventure. J’ai visité des temples où l’on ne pouvait voir qu’une couleur. Par exemple le jaune pour le temple de Khandoba, car c'était la couleur préférée d’un dieu (Jejuri), j’ai vu des falaises naturelles. J’ai rencontré des gens super mais super avec un coeur grand comme une montagne, j’ai touché des doigts et même des orteils le Taj Mahal, l’une des 7 merveilles du monde. J’ai fait des randonnées, des marchés, j’ai mangé des choses bizarres mais toujours super bonnes, j’ai énormément profité …

 

Pour être honnête avec toi, même si, c’est un pays qui est en voie de développement, je me voyais bien y rester un an et  plus. Les mentalités, la façon de vivre ou d’aborder les choses et l’univers qui nous entourent sont toutes les raisons pour lesquelles j’ai eu l’impression de me “Ressourcer”, de retourner à l’origine et aux vraies priorités.

 

J’ai l’impression d’avoir beaucoup écrit et en même temps de n’avoir rien dit. Je vais pourtant m'arrêter là pour cette fois et juste répondre aux questions que tu m’as posées sur Instagram.

bleue rachel friends
Temple bleue rachel
Tu n’avais pas peur seule?

Celle-la c’est la question qui est revenue le plus souvent et ce avec des commentaires du type : “on viole les filles là-bas”, “c’est sous-évolué”, …

Eh bien non ! Comme je l’ai dit plus haut, j’y ai vécu et même si on n’est à l’abri de rien, je sais ce qu’il faut et ne pas faire là-bas.

Par exemple :

*la tenue vestimentaire, ne pas porter de choses trop près du corps, de décolletés, bustiers et shorts. En gros on doit à peine deviner tes formes et voir le minimum de peau, généralement je portais des tenues locales: sari, Salwar-kameez, un bindi sur le front et hop. Tout cela est valable pour une femme, un homme il n’y a pas de problème.

*Ne pas sortir seule à des heures indues.

J’étais avec des locaux la plupart du temps, du coup c’était moins dangereux.

 

As-tu marché sur des braises?

Hihihi j’ai adoré cette question, je ne m’y attendais pas. Eh bien non malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion mais si j’y retourne,  je chercherai à le faire.

Il faut savoir que marché sur la braise est une pratique du sud de l’Inde, alors que moi, dirons-nous, j’étais au milieu à Phaltan, puis à Mumbai (la capitale) de l’état du Maharashtra.

 

 

a-thali-plate
Mais ils parlent quelle langue là-bas?

Chaque état possède sa langue, mais il existe une langue commune l’Hindi mais non pratiquée de tous. Quelques personnes parlent anglais surtout dans les grandes villes mais j’ai dû apprendre la langue quand je vivais au village.  

 

Comment faisais-tu avec l’hygiène là-bas?

Waw pour ca je ne dirais qu’un mot : ABSTRACTION. Je faisais attention où je mangeais quand même et je prenais de petites précautions, comme: eau citronnée à jeun tous les matins et toujours ma bouteille d’eau achetée ou bouillie à la maison. Mais pour le reste, vraiment j’ai fermé les yeux.

Toutefois, je tiens à dire que la ville la plus sale que j’ai visitée est Delhi. Ce qui est très paradoxal car on y trouve ce grand bâtiment d’un blanc immaculé qu’est le Taj Mahal.

Nourriture, nourriture, à part le colombo et les naans, qu’as-tu mangé?

Tu vas rire, là ou j’étais quand je parlais de naans et lassi on rigolait. Au Maharashtra, on n’en consomme pas, chaque Etat a sa gastronomie.

Dans l’état du Maharashtra, c’est plutôt de japati dans l’idée des naans, des talis, des plats à base de curry, beaucoup de piments et plein d’autres excellents mets, pour la plupart végétariens.

Oui, vegan ! Certains indiens sont végétariens pour des raisons financières et non uniquement par convictions religieuses. Ils peuvent consommer de la viande pour de grandes occasions.

 

Est ce que Hapou des Simpsons vient bien de l’Inde?

Toi, je vais t'afficher pour cette question Hugues Twoking hahahaha. Mais je pense que oui il en est originaire. De quel État ? Ca c’est autre chose, il y en a quand même 28.

 

Je pourrais parler de l’Inde des heures, alors n’hésite pas à mettre tes questions en commentaires.

 

Si tu as aimé ce récit je t’invite à lire mon autre voyage “À la découverte de Porto”?

 

Bollywood, pimenté.

La bise mais avec le ventre

Alavida*

*Au revoir!

Bleue Rachel

25 comments so far

GaëllePosted on7:13 - Oct 29, 2018

J’ai adoré ! Super article on s’y croirait ! Merci bleue Rachel pour ce partage !!
Bise avec le ventre aussi !

KellyanePosted on12:01 - Oct 30, 2018

Super article. As tu trouvé difficile d’apprendre la langue ?

    Bleue RachelPosted on5:04 - Oct 31, 2018

    Ohhhh Merci Kellyane ! Eh bien apprendre la langue en immersion totale je pense qu’il n’ya pas mieux. Après je ne pouvais pas parler de pluie et de beau temps, mais je savais négocier les prix au marché et pour les transport. Mais en somme non ca a été.

Madame PapouillesPosted on11:23 - Oct 30, 2018

Bonjour! Super plume, super article, ça donne envie 🙂
au plaisir !
http://www.casadespapouilles.com

RohnnyPosted on8:31 - Oct 31, 2018

Bonjour, je découvre le blog et le trouve vraiment intéressant.
Superbe article sur un pays fascinant, j’ai adoré lire ton article.
Merci pour le partage.
Je tiens moi aussi un blog qui parle un peu de tout, si cela te dit, tu passes dire bonjour et me laisse un petit commentaire quand tu veux.
https://www.joggingtime.be/
Belle journée à toi.
Cordialement.
Rohnny

NouraPosted on4:16 - Oct 31, 2018

😄 Jai trop rigolé. L’Inde n’est pas un pays qui m’attire, mais là tu m’as donné envie dy être. Surtout pour la nourriture #teamtresgourmande

    Bleue RachelPosted on5:09 - Oct 31, 2018

    hihihi Ravie, je voulais vraiment avant tout changer les mentalités et vous pousser à donner une chance à ce pays et ne plus vous arrêter à la pollution et la pauvreté. Alors merci de ton retour

M.JoséPosted on9:01 - Nov 1, 2018

Namaste ma belle,
Merci de nous dévoiler une image de l’Inde autrement que celle où la place des femmes et des minorités fait couler du sang et de l’ancre.
C’est un pays en plein développement donc avec sa force vive, dans les années à venir ça devrait aller.
Félicitations à l’aventurière que tu es.
Alavida !

    Bleue RachelPosted on5:59 - Nov 1, 2018

    Merci MJosé tes interventions me font toujours extrêmement plaisir.
    Oui je pense que tout comme l’Afrique c’est un pays qui tend à de grands changements.

V-roPosted on10:16 - Nov 1, 2018

Superbe article.
Pas si long vu qu’il se lit d’une traite !!
L’Inde donne envie maintenant c’est ça sûre !!
PS : j’attends la suite !!

    Bleue RachelPosted on5:57 - Nov 1, 2018

    Ah super, c’était vraiment l’objectif 🙂
    Je suis ravie, alors la suite je ne sais pas quand j’aurais le temps. Je voudrai même juste vous mettre plus de photos de ce magnifique pays.

LaurriyPosted on11:18 - Nov 1, 2018

Waaaw!! Tu l’as donne envie de partir en Inde!! Hâte de goûter à tous ces plats et de découvrir touts ces paysages!! Merci pour le partage😍

LisaPosted on2:19 - Nov 4, 2018

J’ai adoré lire ce retour de voyage. On sent ton enthousiasme tout le bien être que t’as procure ce voyage. L’apprentissage, l’ouverture d’esprit c’est ce qui rend un voyage très intéressant et en lisant ton article c’est comme si j’avais pris un aller simple pour l’Inde. Merci pour ce partage.

Sukanya zanzanePosted on11:19 - Nov 6, 2018

Thanks Rachel for visiting india., It was great to see you after so many years again.Many people visit India for tour or exploring it but u were the one who blended with us in a short span of time, u are now
our family and we truly adore you for everything. Yes India is underdevelopment and it will change soon but I think we should not judge anything by their negative sides but look for it’s positive sides as well which I think u’ve mentioned it very well in the blog.😊 We miss you.. come soon..!!
-Sukanya😉

ÉmiliePosted on10:00 - Nov 15, 2018

Moi qui suis une fan de films Bollywood et tout ce qui concerne l’Inde ton article m’a vraiment donné envie d’y aller il était même trop court !! T’es aventures étaient intéressantes à lire

    Bleue RachelPosted on8:47 - Nov 16, 2018

    C’est génial qu’il t’ai donné l’impression d’être trop court, il faudrait peut-être que je pense à faire un 2 j’aurais tellement de choses encore à raconter.

SylvestrePosted on4:31 - Nov 16, 2018

Ouah
Je me suis vue en Inde.oui c’ est vraiment une belle invitation a découvrir ou redécouvrir cet immense pays qu’est l’INDE on ne ressort pas indemne .Des sites magnifiques,la culture,la nourriture etc..et les gens d une incroyable gentillessee .Je comprends ton attachement.
Merci

    Bleue RachelPosted on8:49 - Nov 16, 2018

    Merciiii Sylvestre, tu as tellement raison c’est un voyage qui nous change à jamais, j’espère pouvoir y retourner encore et encore et pourquoi pas même que l’on s’y croise 😉
    Merci de ton retour 🙂

SerdeePosted on1:57 - Nov 23, 2018

Coucou Rachel, je lis enfin ton article sur ton voyage en Inde, j’ai juste envie de dire waooouh!!
Moi qui aime l’aventure, j’aurais adoré vivre ça avec toi ahahah!
Merci beaucoup pour ce beau récit, j’te fais des bisous.
Serdee.

Leave a Reply